Atlas des migrations ouest-africaines
vers l'Europe - 1985-1993

Nelly ROBIN

Couverture de l'atlas
Quelques extraits :

Fluctuations démographiques contrastées 1985-1993

Disparités entre Nord et Sud - 1993

Étrangers, Africains et Ouest-Africains en UE - 1993

L'immigration africaine en UE entre 1985 et 1993

Croissance de l'immigration africaine en UE entre 1985 et 1993

Réfugiés d'Afrique subsaharienne par pays d'asile et par pays d'origine - 1995

Nelly ROBIN est géographe et chargée de recherche à l'IRD. En poste à Dakar depuis 1992, elle travaille sur les migrations internationales en Afrique de l'Ouest en partenariat avec l'IFAN (Institut fondamental d'Afrique noire), le service de la statistique du Sénégal, le BIT (Bureau international du travail), EUROSTAT, et le laboratoire MIGRINTER/CNRS.

La population des migrants internationaux en Afrique subsaharienne est estimée à quarante millions de personnes dont au moins six millions de réfugiés; ces migrants représentent près du tiers du total mondial (130 millions), sur un continent qui regroupe 10 % seulement de la population de la planète. Dans cet ensemble, l'Afrique de l'Ouest est à la fois la première région d'émigration vers l'Europe, et celle qui compte la plus forte concentration de migrants intrarégionaux. Malgré leur intensité et leurs enjeux politiques, ces mouvements de population demeurent des variables démographiques encore peu étudiées et mal connues.

À partir des données recueillies par EUROSTAT, l'objectif de cet atlas est d'offrir une représentation de la dynamique des systèmes migratoires qui se font et se défont entre l'Afrique et l'Union Européenne, et de réactualiser les analyses au regard des évolutions spatiales et des indicateurs de changements démographiques, économiques et politiques.

En situant sa réflexion entre 1985 et 1993, l'auteur accepte d'appréhender ces phénomènes à un instant clef de leur histoire et au coeur des enjeux du monde politique actuel. L'exercice n'est pas sans péril ; mais il doit d'abord être considéré comme un devoir de recherche pour éclairer un débat vif, trop souvent obscurci par les a priori, les malentendus et les polémiques que suscitent l'immigration clandestine et les mouvements de réfugiés.

Avant-propos de Pierre Gondard (ORSTOM)
Introductions de Thana Chrissanthaki et Ann Singleton (EUROSTAT), Carlos Castro-Almeida (OIT), Richard Lalou (ORSTOM), Claude-Valentin Marie (CE)

85 p., 18 planches, 30 figures, 5 tableaux, 7 illustrations, annexes

ISBN : 2-7099-1347-X Prix : 38,10 euros.
http://www.editions.ird.fr/

****

It is estimated that the international migrant population of Sub-Saharan Africa totals 40 million people, including at least 6 million refugees. These migrants form nearly a third of the world total (130 million) on a continent that houses only a tenth of the population of the earth. In this setting, West Africa is both the main region for emigration to Europe and that with the highest concentration of intra-regional migrants. In spite of their intensity and the political issues, these population movements are demographic variables that are still little studied and poorly known.

Using recent data gathered by EUROSTAT, this atlas is aimed at providing a picture of the dynamics of the migratory systems that form and then dwindle between Africa and the European Union and at updating analyses of spatial changes and indicators of demographic, economic and political changes.

The end of the 1980s and the beginning the 1990s is an excellent period for the study of West African migratory movements. The fluxes intensified, were renewed and diversified. Meanwhile, the member-states of the European Union undertook a legislative race to control the entry and residence of foreigners.

The author focuses on the period 1985 to 1993, examining these phenomena at a key moment in their history and during the heart of the issues of today's political world. The exercise is not without danger, but the work should be considered first as research to shed light on a lively debate that is too frequently obscured by the preconceived ideas, misunderstandings and polemics generated by illegal immigration and movements of refugees.

Approx. 85 pp., 18 plates, 30 figures, 5 tables, 7 illustrations, appendices.


  Cartes et atlas